Lors de l’audition du sénat, Olivier Véran reconnait que les chiffres COVID sont gonflés.



« Probablement qu’un certain nombre de personnes qui sont décédées porteurs du COVID ne sont pas nécessairement morts du COVID »

Related Post