Lors de l’audition du sénat, Olivier Véran reconnait que les chiffres COVID sont gonflés.



“Probablement qu’un certain nombre de personnes qui sont décédées porteurs du COVID ne sont pas nécessairement morts du COVID”

Related Post