Macron contre Le Pen : Les trouillards contre les perdants



Voilà, nous avons les résultats du premier tour des Présidentielles. Après une non-campagne, des bides incroyables lors des rares sorties publiques, un refus de débat, des petites primes grossières et électoralistes, des scandales énormes (Rothschild et McKinsey pour ne citer que les 2 derniers), Emmanuel Macron est tout de même arrivé en tête des suffrages exprimés avec près de 28% des voix, soit 1 million de plus qu’en 2017. Faut-il accumuler plus de preuves pour déduire que ce qu’on appelle “démocratie”, c’est la dictature du troupeau qui suit la télé ?

Related Post