Marcel D. sur la disparition du courageux Justin Trudeau



Le dimanche ça mérite une bonne poilade avant d’attaquer le lundi au taf et comme Trudeau est planqué, je me suis dis que j’allais le débusquer en 4-4-2. Du coup, je vous ai pondu ça en trois heures de temps tout compris. Bref, bravo à nos cousins canadiens et que nos dirigeants tremblent, on arrive au balcon. Commencez à faire chauffer hélicoptères et jets privés.

Related Post