Pass vaccinal : l’opposition dénonce un autoritarisme de nature «à cliver la société»



Mathilde Panot n’a pas mâché ses mots contre le projet de loi visant à transformer le pass vaccinal en pass sanitaire. La députée insoumise du Val-de-Marne a notamment dénoncé l’empressement du gouvernement à faire adopter ce texte, ainsi que la stigmatisation des non-vaccinés. L’élue a rappelé le bilan de l’exécutif en matière de santé publique, avec la fermeture de 17 900 lits d’hôpitaux durant le quinquennat écoulé, et son mépris affiché pour des professions de santé. Initialement prévu pour une application fin janvier, l’examen du projet de loi a finalement été entamé le 29 décembre par la commission des Lois de l’Assemblée nationale. Le texte sera ensuite discuté dans l’hémicycle du Palais Bourbon à partir du 3 janvier et au Sénat à partir du 5 janvier, pour une entrée en vigueur prévue dès le 15 janvier.

Related Post