49-3 : le gouvernement étrangle l’Assemblée nationale



“La Première ministre a donc engagé, mercredi, la responsabilité de son gouvernement sur le projet de loi de finances. Au sixième jour de débats, bon nombre d’amendements sont encore à examiner. Ensuite, et surtout, les oppositions ont toutes réaffirmé leur volonté de rejeter le texte.

Articles similaires