Christian Perronne, Martine Wonner, Silvano Trotta expliquent le manque de lits de réanimation



Martine Wonner explique qu’un membre du conseil scientifique à dit de lui-même qu’un grand nombre de personne en réanimation pour COVID-19 le sont en étant parfois positives au Sars-CoV-2 et non pour cause de COVID. Le docteur Voilaine Guérin souligne que les tensions hospitalières sont essentiellement dû à la destruction du système de santé qui se poursuit depuis des années et non à l’épidémie de coronavirus. En 25 ans 110 000 lits d’hôpitaux ont été fermé. Christian Perronne rappel que le gouvernement a encore fermé des lits de réanimation et supprimé des moyens aux hôpitaux contrairement à ce qui a été annoncé durant le Ségur de la santé, alors qu’en parallèle les tests PCR coûtent des milliards d’euros.

Related Post