Confinement : “Il est très tôt pour proposer un assouplissement des règles”, selon Attal



Concernant la situation en France liée au coronavirus, de “premiers signaux indiquent peut-être le début d’effets de mesures qui ont été prises ces dernières semaines”, annonce le porte-parole du gouvernement mais Gabriel Attal reste prudent en indiquant que c’est “très tôt pour proposer un assouplissement des règles”.Malgré des signes encourageants sur la circulation du virus, la 2e vague de Covid-19 est loin d’être terminée pour les hôpitaux, qui voient toujours affluer les malades, et la réouverture des petits commerces n’est pas à l’ordre du jour. Un nouveau conseil de défense dédié au Covid sera réuni jeudi autour du président de la République et le Premier ministre Jean Castex tiendra une conférence de presse à 18H00 ce jour-là à Matignon. «On ne s’oriente pas du tout vers un desserrage pour les commerces. C’est un peu tôt», a expliqué à l’AFP un conseiller de l’exécutif. «L’objectif est que d’ici le 1er décembre on puisse alléger la contrainte pour que les courses de Noël puissent se dérouler normalement», a ajouté un cadre de la majorité, sous couvert d’anonymat.

Articles similaires

Martine Wonner : “le gouvernement veut faire entrer définitivement l’état d’urgence sanitaire dans le droit commun!”Martine Wonner : “le gouvernement veut faire entrer définitivement l’état d’urgence sanitaire dans le droit commun!”



Martine Wonner, Députée Libertés et Territoires et Médecin psychiatre, expliquait le 4 novembre 2020 à France Soir comment le ministre de la Santé est passé outre le premier vote du Parlement au sujet de la