Extension du pass sanitaire : « Une manœuvre qui ne respecte pas nos libertés fondamentales »



Le pass sanitaire devient obligatoire en France ce 21 juillet dans les lieux et établissements de culture et loisirs accueillant plus de 50 personnes. Jean Castex a par ailleurs indiqué qu’il saisirait le Conseil constitutionnel pour valider le texte, dont l’examen a débuté le 20 juillet à l’Assemblée nationale. Invité à réagir, Maxime Thiébault, docteur en droit public, juge le projet de loi relatif à l’extension du pass sanitaire liberticide.

Laisser un commentaire

Related Post