La petite musique de l’obligation vaccinale se répand !



La petite musique de l’obligation vaccinale se répand pour nous impressionner au moment où la stratégie du tout-vaccinal est en train d’échouer. Imposer un vaccin en autorisation conditionnelle en population générale pour des publics n’ayant aucun bénéfice à en tirer est une hérésie sanitaire et une atteinte grave à nos libertés qu’on ne trouve qu’au Turkménistan ou en Arabie Saoudite ! Mobilisons-nous avant l’élection présidentielle du 10 avril 2022 : dernier rendez-vous pour sauver nos libertés.

Related Post