“Le Conseil constitutionnel n’a pas tenu compte de la balance bénéfice-risque”



Le Conseil constitutionnel a validé ce 5 août la loi instaurant l’extension du pass sanitaire. L’économiste et essayiste Philippe Herlin estime que cette mesure est disproportionnée dans la mesure où le vaccin contre le Covid-19 n’empêche pas, à ce jour, la propagation du virus, contrairement aux autres vaccins. Sa balance bénéfice-risque ne devrait donc pas justifier la mise en place d’un pass, selon lui.

Related Post