Maintenant, Deux Centres De L’ANSM Pointent Les Dangers De Ce Vaccin



D’après les centres de pharmacovigilance de Lille et de Besançon, le vaccin Moderna entraînerait des risques accrus de myocardites dès la seconde injection. Les hommes de moins de 30 ans seraient les plus concernés par ces risques. Ce qui est surprenant, c’est qu’il aura fallu que 5 pays européens interdisent ou limitent l’usage du Moderna pour que l’ANSM commence à sortir des rapports sur le sujet.

Related Post