Maintenant, L’Europe Recule Sur La Voiture Électrique



Le Parlement, les chefs d’États et la Commission viennent de se mettre d’accord sur l’interdiction des voitures thermiques neuves à partir de 2035. Mais déjà, leurs utopies de bureaucrates se fracassent sur la réalité. Stopper la voiture thermique, c’est détruite 650.000 emplois. Mettre toutes les voitures neuves à l’électrique, c’est être obligé d’augmenter notre production d’électricité de 25 % et de multiplier par 20 le nombre de bornes de recharges. Faire tout cela en 13 ans, c’est de la science-fiction. Du coup, la commission et les Etats commencent à rétropédaler.

Articles similaires