PASSE SANITAIRE : LA MOBILISATION TOUJOURS PLUS FORTE



Selon le ministère de l’Intérieur, samedi, 160 000 personnes en France ont défilé contre le passe sanitaire. Dont 11 000 à Paris. Des chiffres sous-estimés à l’évidence. Une chose est sûre : les manifestants étaient plus nombreux que le samedi précédent. Dans la seule capitale, trois manifestations se sont déroulées. Celle des gilets jaunes, au départ de la place de la Bastille. De loin la plus la plus impressionnante. :
Au Palais Royal, devant le Conseil d’État, ce sont surtout les partisans de François Asselineau, le chef de l’Union populaire républicaine, qui s’étaient donné rendez-vous. Enfin, sur l’esplanade du Trocadéro, Florian Philippot, le président du mouvement Les patriotes, a tenu un meeting en plein air. En fin d’après-midi, alors que la manifestation des gilets jaunes partie de Bastille s’approchait de son terme, les premiers rangs ont forcé le barrage des gendarmes mobiles pour partir en cortège sauvage.
Pendant plusieurs heures, forces de l’ordre et manifestants vont alors se livrer à des courses-poursuite autour de l’arc de triomphe et sur les Champs-Élysées. Qui aurait cru qu’au cœur du mois de juillet, une mesure votée en urgence réveille le fantôme des gilets jaunes. Certainement pas le chef de l’État qui doit se demander comment sortir du piège qu’il a lui-même fabriqué.

Related Post